Parasites >

Trichomonas vaginalis

Rounded image Rounded image
    Épidémiologie :
  • Première cause mondiale d'infection sexuellement transmissible
  • Répartition : cosmopolite
  • Réservoir : Homme
  • Transmission : interhumaine directe par voie sexuelle
  • Fréquemment associé à d’autres microorganismes (Candida albicans, gonocoque, mycoplasmes…)
    Morphologie de la forme végétative :
  • Taille : 10 à 15 μm x 7 μm
  • Forme en amande
  • Mobile par des flagelles (4 antérieurs et 1 récurrent formant la membrane ondulante)

    Pas de forme kystique
    Cycle évolutif :
  • Habitat dans les voies urogénitales
  • Transmission interhumaine directe
  • Survie : 1h sur surface humide, 24h dans le sperme ou dans les urines (germe très fragile)
    Diagnostic clinique :
  • Agent de la trichomonose urogénitale (association fréquente avec la vaginose bactérienne)

  • Chez la femme : vulvovaginite aiguë
    • Prurit vulvaire
    • Dyspareunies
    • Leucorrhées spumeuses verdâtres nauséabondes
    • Cystite possible

  • Chez l’homme :
    • Formes asymptomatiques (90% des cas)
    • Urétrite subaiguë : écoulement urétral (plus ou moins purulent), goutte de sérosité matinale au niveau du méat
    • Complication : prostatite (très rare)
    Prélèvement :
  • Glaire cervicale au niveau des culs-de-sac vaginaux (sous spéculum sans lubrifiant)
  • Sérosité matinale (prélèvement urétral)
  • Urines du premier jet

    Identification :
  • État frais sur platine chauffante : observation des trophozoïtes mobiles réfringents
  • Après coloration de Giemsa : cytoplasme bleu, noyau rouge
  • Culture sur milieux spécifiques (délai : 24 à 48h)
  • Immunochromatographie
  • Biologie moléculaire : PCR simplex ou multiplex
    Éléments de traitement :
  • Formes simples :
    • Métronidazole ou tinidazole ou secnidazole (traitement minute, 1 seule prise per os)
    • À J0 et à J15

  • Formes avec signes urinaires :
    • Métronidazole (10 jours) per os
    • Ténonitrozole (4 jours) per os
    • Femme enceinte : métronidazole (10 jours) en ovules
    Prophylaxie :
  • Traitement des partenaires sexuels
  • Port du préservatif lors de relations sexuelles
  • Dépistage conjoint avec celle des autres IST