Champignon >

Trichosporon sp.

Rounded image Rounded image
6 espèces pathogènes pour l'Homme :
  • Trichosporon asahii
  • Trichosporon mucoïdes
  • Trichosporon inkin
  • Trichosporon asteroides
  • Trichosporon cutaneum
  • Trichosporon ovoïdes

    Macroscopie :
  • Croissance rapide
  • Milieu : Sabouraud sans cycloheximide, milieu chromogène, géloses sang
  • Morphologie des colonies : glabres, humides
  • Aspect des colonies : mucoïde à cérébriforme
  • Couleur : blanche à crème
    Microscopie :
  • Conidiogenèse : type thallique arthrique
  • Filaments mycéliens désarticulés en arthrospores déformées et irrégulières
  • Levures polymorphes
    Épidémiologie :
  • Champignon levuriforme ou levure filamenteuse
  • Répartition : cosmopolite
  • Réservoir : environnement, commensal de la peau, parfois des muqueuses
  • Champignon opportuniste émergent
  • Transmission :
    • Directe : par voie endogène
    • Indirecte : via du matériel souillé (cathéter)
  • Facteurs favorisants : humidité, sudation, altérations de la flore cutanée, immunodépression locale ou générale
    Pathogénicité :
  • T. asahii et T. mucoïdes : trichosporonoses profondes chez l’immunodéprimé (atteintes isolées d’organes ou disséminée) avec lésions métastatiques cutanées (nodules purpuriques avec ulcération centrale)

  • T. inkin :
    • Piedra blanche au niveau génital
    • Trichosporonoses profondes avec lésions métastatiques cutanées

  • T. asteroides et T. cutaneum
    • Onyxis
    • Intertrigo
    • Otomycoses

  • T. ovoïdes : piedra blanche de la barbe, moustache et cuir chevelu

  • Toutes les espèces pathogènes : réactions d’hypersensibilité de type III ou IV (fièvre d’été du Japon)
    Prélèvement :
  • Selon la localisation à distance de tout traitement antifongique

    Examen direct :
  • Observation de levures et de filaments
  • Avec ou sans coloration

    Culture :
  • Isolement du champignon

    Identification :
  • Aspect macroscopique
  • Aspect microscopique
  • Spectrométrie de masse
  • Biologie moléculaire par séquençage des régions ITS

    Interprétation :
  • Interprétation de la pathogénicité de la levure identifiée
  • Si atteinte profonde : réalisation d'un antifongigramme
    Diagnostic différentiel :
  • Mycologique : avec Candida parapsilosis et Candida krusei.
    Éléments de traitement :
  • Traitement curatif d’une trichosporonose superficielle :
    • Traitement local
    • Application d'une lotion d’imidazolé après rasage des poils

  • Traitement curatif d’une trichosporonose profonde :
    • Sensibilité variable aux azolés
    • Résistance naturelle à l’amphotéricine B, à la flucytosine et aux échinocandines

  • Actions préventives :
    • Limitation des facteurs favorisants : contrôle de l'immunodépression, retrait des cathéters
    • Antifongique au long cours chez le patient immunodéprimé