Bactéries >

Tropheryma whipplei

Rounded image
    Classification :
  • Actinobacteria
  • Actinobacteria
  • Micrococcales
  • Cellulomonadaceae
    Examen direct :
  • Non réalisable.
  • Examen direct de la culture : bacilles Gram positif
    Culture (laboratoires ultraspécialisés) :
  • Morphologie :
    • Effet cytopathogène sur les cultures
    Habitat naturel :
  • Réservoir humain
  • Flore commensale digestive
  • Flore commensale buccale
    Facteurs de virulence :
  • Multiplication dans les macrophages (bactérie intracellulaire)
  • Apoptose des macrophages
    Épidémiologie :
  • Taux de portage sain : environ 4% en France
  • Pathologie rare
  • Prédominance chez les hommes caucasiens d’environ 50 ans atteints de déficits immunitaires
  • Transmission supposée par voie féco-orale ou oro-orale
  • Prédisposition génétique suspectée
    Pathogénicité :
  • Agent de la maladie de Whipple : manifestations cliniques très variables et non spécifiques (exacerbées par un traitement par corticoïdes ou TNF-α)

  • Évolution spontanée de la maladie : épisodes de rémission, épisodes de rechute, évolution jusqu’au décès

  • Maladie de Whipple classique avec atteinte digestive :
    • Atteinte histologique de l’intestin grêle
    • Évolution de la maladie selon 2 phases espacées de 6 ans :
      • Phase prodromique : signes non spécifiques (arthralgies +++)
      • Phase aiguë : diarrhées, amaigrissement, asthénie, atteinte de tous les organes possible (démence, myoclonies, uvéite, polyadénopathies, mélanodermie, myocardite, céphalées, ascite, constipation, hémorragies digestives, atteintes articulaires…)

  • Endocardite à hémocultures négatives :
    • Touche principalement la valve aortique
    • Hyperthermie modérée non constante
    • Manifestations cardiaques associées : insuffisance cardiaque, accidents ischémiques transitoires, emboles artériels périphériques

  • Infection neurologique pure sans atteinte digestive : manifestations neurologiques variées et non spécifiques
    • Encéphalites
    • Démences
    • Paralysies
    • Myoclonies
    • Mouvements anormaux des globes oculaires
    Prélèvement :
    • Prélèvements systématiques à réaliser :
      • Dans toutes les formes cliniques :
        • Sang pour hémocultures
        • Selles
        • Salive
        • Biopsies de l’intestin grêle
      • Uniquement dans la forme neurologique ou dans les autres formes si le diagnostic de maladie de Whipple est confirmé :
        • Liquide céphalorachidien
        • Biopsie cérébrale
      • Suspicion d'endocardite :
        • Sang pour hémocultures (mais mauvaise sensibilité)
        • Valves cardiaques
      • Suspicion d’atteinte articulaire :
        • Liquides de ponction articulaire
        • Biopsies synoviales
      • Suspicion d’uvéite : prélèvement d’humeur aqueuse

      Anomalies du bilan biologique :
    • Hyperleucocytose (inconstante) avec hyperéosinophilie
    • Anémie microcytaire (fréquente)
    • CRP augmentée
    • Signes biologiques de malabsorption digestive : hypoalbuminémie, hypocholestérolémie, carences vitaminiques

      Mise en culture : laboratoires ultraspécialisés
    • Non utilisée en routine mais possible (laboratoires ultraspécialisés)
    • Milieu : fibroblastes humains

      Identification :
    • Caractéristiques antigéniques (techniques non réalisées en routine) :
      • Examen immunohistochimique : anticorps de lapin dirigés contre la bactérie
      • Western Blot : discrimination du portage asymptomatique de la maladie
    • Examen anatomopathologique :
      • Coloration de PAS
      • Recherche de macrophages spumeux
    • PCR (sensible, technique utilisée en routine) :
      • Sur tout type de prélèvement
      • Diagnostic positif si deux PCR ciblant 2 séquences différentes d’ADN sont positives
      • À interpréter en fonction de la localisation du prélèvement (site de portage sain possible ou site stérile)
    Résistances naturelles :
    • Céphalosporinases
    • Fluoroquinolones
    • Triméthoprime
    • Colimycine

    Antibiotiques habituellement efficaces :
    • Pénicilline G
    • Doxycycline
    • Macrolides
    • Aminosides
    • Rifampicine
    • Teicoplanine
    • Chloramphénicol
    Traitement curatif :
  • Association de doxycycline + hydroxychloroquine
  • Durée du traitement : 1 an
    Prophylaxie :
  • Antibioprophylaxie secondaire : doxycycline à vie
  • Surveillance clinique étroite (détection des rechutes)
  • Contrôle de l’immunodépression